by Chloé Kaszu

Formalités d'entrée sur les îles Baléares

A savoir pour se rendre aux Baléares

Les îles Baléares sont des îles espagnoles qui forment une communauté autonome comme le sont la Catalogne ou l’Andalousie. Ainsi, l’archipel des Baléares fait partie de l’Espagne et possède les mêmes formalités d’entrées sur le territoire, régies par le traité de l’Union Européenne. Aussi, depuis 1985, l’espace Schengen a ouvert les frontières de ses pays membres, constitués des 22 pays de l’Union Européenne ainsi que de 4 autres pays associés. Les frontières intérieures de cet espace peuvent alors être franchies librement par les citoyens des états membres, sans contrôle automatique d’identité.

Voici la liste complète des pays appartenant à l’espace Schengen : Autriche, Belgique, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse.

Pour voyager vers les îles Baléares en règle, il vous faut absolument être en possession d'un document de voyage en cours de validité. Il peut s'agir d'un document d'identité mais aussi d'un titre de séjour, selon la durée de votre voyage et votre pays d'origine. La validité des documents doivent être d'au moins trois ans après la date prévue de sortie du territoire espagnole, et délivrés dans les dix années précédents le voyages.

Documents obligatoires

carte europe baleares
  • Membres de l'espace Schengen 

Les citoyens membres de l’espace Schengen doivent simplement être munis d’une carte d’identité valide ou d’un passeport valide pendant leur séjour. Les mineurs non accompagnés doivent quant à eux présentés une autorisation parentale de sortie du territoire ainsi que la photocopie du titre d’identité du parent ou représentant légal.

  • Citoyens européens

Les citoyens européens qui ne font pas partie de l’espace Schengen, c’est à dire ceux du Royaume-Uni, d’Irlande et de Chypre ont pour obligation de voyager avec un passeport en cours de validité. Concernant le Brexit, il est conseillé de se rapprocher des autorités référentes pour se renseigner sur les possibles évolutions des conditions d’entrées.

La Bulgarie, la Roumanie et la Croatie devrait bientôt rejoindre l’espace Schengen, leur demande d’adhésion est en cours de traitement. Toutefois, tant que ce n’est pas effectif, il est préférable de voyager avec une carte d'identité ou un passeport valide. Vous pouvez également prendre contact avec l'ambassade d’Espagne dans votre pays pour avoir plus d’informations.

  • Membres d'un pays hors espace Schengen et UE

Les citoyens hors espace Schengen et hors Union Européenne possèdent une autorisation de voyage en Espagne de 90 jours au total, sur une période de six mois. Vous devez impérativement être munis d’un des trois documents suivants : Un visa en cours de validité, un permis de séjour (ou de résidence) ou encore un visa longue durée d’un des pays membres de l’espace Schengen.

Une pièce d’identité valide pourra aussi vous être demandée, tout comme des documents spécifiants le motif et les conditions de votre voyage. Vous devez en effet prouver que vous êtes en capacités de subvenir à vos besoins durant l’ensemble de votre séjour sur le territoire.

Un voyage à but touristique ou privé doit être justifié par une attestation de réservation d’un hébergement ou d’un voyage organisé. Vous devez disposer d’un minimum de 71 euros par jour et par personne durant ce type de voyage.

Un voyage dans le cadre des études ou d’une formation doit être légitimé par un document prouvant l’inscription dans un établissement espagnol. Les autres types de voyages tels que ceux pour des motifs professionnels doivent aussi être justifiés par un document attestant de votre invitation sur le territoire.

Il est conseillé de prendre contact avec les autorités compétentes concernant les formalités d’entrée sur le territoire espagnol. L’ambassade espagnol dans votre pays ou bien l’ambassade de votre pays d’origine en Espagne seront en capacité de vous renseigner, tout comme les stations de polices espagnoles de la ville dans laquelle vous résidez.

Produits autorisés et interdits

produits itnerdits baleares

En termes d’import et d’export de produits divers, des règles assez strictes doivent être respectées, autrement vous vous exposez à des sanctions au niveau des frontières, voire au refus d’entrée ou de sortir du territoire en possession de certaines marchandises et de la quantité de celles-ci.

  • Les citoyens européens

Ils n’ont pas de restriction en terme d’import ou d’export, à condition que ceux-ci soient à usage personnel. Il peut être demandé de le prouver si les quantités sont trop élevées.

Des restrictions existent cependant selon l’âge des voyageurs. Ainsi, les individus âgés de moins de 17 ans ne peuvent ramener dans leurs bagages des boissons alcoolisées ou des produits à base de tabac.

  • Les produits à base de tabac et les boissons alcoolisées

Ils sont les seuls produits restreints à des règles quantitatives. En effet, une personne majeure peut voyager avec 200 cigarettes, 50 cigares ou 250 grammes de tabac à fumer maximum.

Les règles concernant les boissons alcoolisées varient selon le degré d’alcool. Ainsi, un voyageur peut ramener seulement 1 litre d’une boisson supérieure à 22% d’alcool. Pour les boissons au degrés inférieurs à 22% et pour les vins pétillants ou liqueurs, la quantité maximum par personne est de 2 litres.

  • Les denrées alimentaires

Elles sont autorisées à passer la frontière pour les citoyens européens, dans des quantités raisonnables destinées à un usage personnel.

Hors Union-Européenne, les voyageurs ne peuvent posséder de denrées alimentaires dans leurs valises. Seul le lait en poudre dans son emballage et certains aliments sous présentation d’un certificat médical peuvent être amenés en Espagne.

Si vous voyagez avec des quantités démesurées de marchandises telles que des souvenirs ou autre, les douaniers pourront interdir le passage de ces produits à la frontière, s’ils considèrent qu’il existe un but commercial.

  • Produits interdits

Certains produits sont strictement interdits en Espagne, notamment les armes à feu et munitions, les biens culturels, les stupéfiants, les contrefaçons, les déchets, etc.

Pour davantage d'informations, vous pouvez consulter le site de l'Agencia Tributaria.

Voyager avec son animal de compagnie

Voyager avec un chat, un chien ou un furet

Si vous souhaitez voyager avec un chat, un chien ou un furet, il existe trois règles en Espagne pour que votre animal puisse passer la frontière :

  • Celui-ci doit avoir une puce électronique qui permet de l’identifier. Un tatouage lisible est aussi recommandé.
  • Un document sanitaire en espagnol est nécessaire
  • L’animal doit impérativement être vacciné contre la rage. A noter que le voyage en Espagne ne peut se faire que 21 jours après la première vaccination.

Enfin, un animal de moins de trois mois ne sera pas autorisé sur le territoire espagnol.

Il existe d’autres conditions pour les citoyens non-membres de l’Union Européenne. Il faut en premier lieu prévenir de la présence de l’animal avant votre venue. Des points d’entrées sont prévus pour votre cas et trois documents doivent être présentés :

  • Certification sanitaire rédigé en espagnol et signé par un vétérinaire officiel de votre pays.
  • Déclaration de l’animal conforme aux modèles de déclaration de l’Union Européenne.
  • Copie certifiée des données d’identification et de vaccination de l’animal.

Autres animaux

Pour tous les autres animaux, rongeurs, reptiles ou autres, il est vivement conseillé de se renseigner auprès de votre compagnie de voyage et surtout de votre hébergement. A la frontière, votre animal sera accepté seulement s'il est identifié et en bonne santé.

Voyager avec un oiseau

Les oiseaux de compagnie, c’est à dire les oiseaux autres que les volatiles, sont acceptés si vous possédez un certificat vétérinaire rédigé en espagnol dans les 10 jours avant votre voyage.

Si vous venez d’un pays autre que ceux de l’Union Européenne, vous devez vous munir des documents suivants :

  • Certificat sanitaire rédigé en espagnol, signé par un vétérinaire officiel de votre pays
  • Une déclaration officielle de l’animal conforme aux modèles européens
  • Votre oiseau doit respecter un des quatre critères de sécurité présents sur le certificat du vétérinaire

Conseils utiles

Assurez vous que votre assurance couvre les éventuels dégâts que votre animal pourrait causer sur le territoire espagnol, ainsi que s’il doit être pris en charge par un vétérinaire local ou même être rapatrié.

Concernant le transport, les animaux sont en règle générale acceptés par les compagnies, que vous voyagiez en avion ou en train. Il est tout de même important de vérifier les conditions générales de ventes de votre compagnie et de les prévenir de la présence de votre animal. Des frais sont souvent appliqués et des documents vous seront demandés pour transporter l’animal, du même type que ceux dont vous aurez besoin une fois sur les îles Baléares. Sur place, les politiques des établissements et des plages diffèrent aussi en matière d’autorisation des animaux. Il est donc indispensable de se renseigner et de faire le nécessaire si vous souhaitez voyager avec votre animal de compagnie sur les différentes îles des Baléares.